Accueil » Seniors en perte d’autonomie ou en situation de handicap : à quelles aides financières pouvez-vous bénéficier pour le maintien à domicile ?
maintien à domicile des seniors

Seniors en perte d’autonomie ou en situation de handicap : à quelles aides financières pouvez-vous bénéficier pour le maintien à domicile ?

par Nora Eref
524 vues

Chez les seniors, la perte d’autonomie est un problème qui peut très rapidement envahir le quotidien. Lorsqu’elle s’installe, les victimes ont la possibilité d’aller en maison de retraite ou d’intégrer un EHPAD. Dans le même temps, elles ont également le choix d’opter pour le maintien à domicile. Si vous êtes dans le cas et que cette option vous intéresse particulièrement, il existe des aides financières auxquelles vous pouvez prétendre pour vous faciliter le quotidien. Découverte !

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

L’APA constitue à vrai dire l’aide financière la plus importante à laquelle peuvent prétendre les seniors. Attribuée par le Conseil Départemental, elle est destinée aux seniors d’au moins 60 ans qui sont physiquement dépendants et peut notamment leur servir à financer un service d’aide à domicile.

Elle peut également être utilisée pour adapter un véhicule ou pour payer un foyer d’hébergement. Le montant de cette aide est généralement fixé en fonction de certains paramètres et informations personnes âgées. Il s’agit entre autres du niveau d’autonomie du demandeur, de ses besoins ainsi que de ses ressources.

Quoiqu’elle soit destinée pour les seniors en perte d’autonomie, il faut souligner que l’APA est accessible sous certaines conditions. En réalité, seuls les demandeurs résidant de façon régulière et stable sur le territoire français y sont éligibles. De même, le senior concerné doit effectivement avoir besoin d’une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie, c’est-à-dire être reconnu en GIR 1 à 4.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

En dehors de l’APA, la PCH est une autre aide qui vise à financer la perte d’autonomie chez les seniors. Tout comme l’APA, elle est attribuée par le Conseil de département et le montant alloué est variable. En réalité, ce montant est défini compte tenu des ressources du senior qui fait la demande, de son niveau de dépendance ainsi que de son domicile.

En pratique, lorsque la PCH est octroyée, le montant versé au bénéficiaire couvre généralement les frais versés pour l’aide à domicile. De fait, le taux horaire appliqué par les services qui fournissent ce type d’aide est un critère qui est pris en compte dans la définition du montant à verser.

Toujours est-il que les bénéficiaires de la PCH peuvent l’utiliser pour adapter leur logement et leur véhicule ou bénéficier d’aides techniques et même animalières. L’accès à la PCH est également possible sous certaines conditions.

En effet, le demandeur doit être un résident français, doit avoir moins de 75 ans et être en situation de handicap. Son handicap doit notamment être apparu avant l’âge de 60 ans. De même, ce dernier doit effectivement être dans l’incapacité de réaliser complètement ou partiellement un ensemble d’actes de la vie quotidienne.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies