Accueil » Comment fabriquer soi-même une canne à mouche ?
canne à mouche

Comment fabriquer soi-même une canne à mouche ?

par Nora Eref
469 vues

Si vous êtes un passionné de pêche à la mouche, vous avez peut-être déjà envisagé de construire votre propre canne à mouche. Pour cela, une série d’outils et de matériaux spécifiques sont nécessaires. Vous vous demandez peut-être par où commencer ? Ne vous inquiétez pas, ce guide pas à pas vous guide à travers le processus de construction de votre propre canne à mouche.

canne à mouche

Choisissez votre blank et votre poignée pour une canne à mouche personnalisée

Avant toute chose, l’élément le plus important lors de la construction de votre canne à mouche est le choix du blank. Le blank est le corps principal de la canne, souvent fabriqué en bambou refendu ou en fibre de verre. Il est essentiel de choisir un blank de qualité qui correspond à votre style de pêche et à vos attentes. Il est aussi possible de fabriquer une canne à mouche en bambou refendu.

Ensuite, la poignée est également un élément crucial. En règle générale, une poignée en liège est le meilleur choix pour une canne à mouche car elle offre une bonne prise en main tout en étant légère. Vous pouvez également opter pour une poignée en EVA si vous préférez quelque chose de plus durable et résistant à l’eau.

Montez des anneaux et un porte moulinet léger pour votre future canne à mouche

Après avoir choisi votre blank et votre poignée, il est temps de monter les anneaux et le moulinet. Les anneaux sont les guides qui dirigent la ligne le long de la canne. Pour une canne à mouche, vous aurez besoin d’un anneau de pointe et de plusieurs anneaux de corps. Le nombre et le placement des anneaux dépendent de la longueur de votre blank.

Le moulinet est l’outil qui permet de récupérer la ligne après le lancer. Il existe différents types de moulinets pour la pêche à la mouche, le choix dépend de votre préférence personnelle et de votre budget. Nous vous conseillons un moulinet haut de gamme qui ne pèse pas trop et rend votre partie de pêche agréable.

Préparez votre ligne et vos mouches

La préparation de la ligne et des mouches est une étape clé dans la construction de votre canne à mouche. La ligne est généralement faite de soie, un matériau qui permet un lancer doux et précis. Vous devrez également apprendre à faire un nœud de ligne, une compétence essentielle pour tout pêcheur à la mouche.

Les mouches sont des leurs spécifiques à la pêche à la mouche. Elles sont généralement fabriquées à partir de plumes et de poils d’animaux, et ressemblent à des insectes ou à des petits poissons. Le montage de mouches nécessite de la patience et de la précision, mais c’est une partie gratifiante du processus de construction de votre canne à mouche.

Préparez vos accessoires spécial pêche à la mouche

Avant de partir à la pêche assurez-vous que la canne que vous avez montée est en bon état ainsi que votre matériel soit au complet.

Finitions et séchage de votre canne à mouche

Une fois votre canne à mouche assemblée, il est temps de la finir et de la laisser sécher. Pour cela, vous pouvez utiliser du scotch papier pour couvrir les joints et donner à votre canne un aspect professionnel.

Ensuite, placez votre canne sur un banc de séchage pour lui permettre de durcir et de sécher complètement. Cela peut prendre plusieurs heures, voire plusieurs jours, selon le type de colle que vous avez utilisé.

Félicitations, vous avez maintenant une canne à mouche faite maison et prête à être utilisée ! Non seulement vous avez créé un outil unique et adapté à vos besoins, mais vous avez aussi acquis une compréhension plus profonde de l’art de la pêche à la mouche. Maintenant, il ne reste plus qu’à prendre votre canne, vos mouches artificielles et à trouver le spot de pêche idéal.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies